Guide Bois

Les meilleurs conseils pour des panneaux bois qui répondent aux attentes de votre projet d’agencement.

Les panneaux bois sont de plus en plus utilisés pour.  réaliser les surfaces planes du mobilier ou de l’habillage mural. Lorsque vous choisissez les matières premières qui vont composer votre panneau décoratif, vous devez prendre en compte leurs caractéristiques et la qualité de leur mise en œuvre. L’article que vous lisez vous donnera les clés pour réussir à coup sûr votre projet d’agencement.
Sommaire :
  • Tour d’horizon des matériaux pour multiplier les possibilités de choix
    • Les panneaux
    • Les revêtements
    • Les bordures
  • Prendre en compte les spécificités de votre projet
    • La résistance au feu
    • La résistance à l’humidité
    • Le prix
    • Plaquage stratifié versus plaquage bois
  • Évaluer la qualité du processus de transformation des panneaux de votre agenceur
    • L’usinage des panneaux
    • Le placage des chants
    • Vernissage et peinture

TOUR D’HORIZON DES MATÉRIAUX POUR MULTIPLIER LES POSSIBILITÉS DE CHOIX

Les projets d’agencement comprennent beaucoup de surfaces planes avec de nombreuses finitions. Pour les réaliser nous avons besoin d’un panneau, d’un revêtement et d’une finition des bords.

LES PANNEAUX

Le contreplaqué

Il a un aspect naturel, tout comme le bois massif. Il est fabriqué par collage de feuilles de bois (plis) en croisant le sens du fil du bois. Il est utilisé pour ses qualités esthétique et décorative, sa planéité, sa bonne conductivité thermique, ses performances d’isolation acoustique et la variété des essences disponibles. Il peut être cintré. Si vous avez prévu de laisser la face apparente, l’homogénéité des faces et la régularité de leur aspect sera recherché, on s’orientera vers des panneaux classe II ou III.

Le panneau de particules

Communément connu sous le terme d’aggloméré, il se compose de particules de bois que l’on a agglomérées grâce à un pressage à chaud et ajout d’un liant. Moins résistant que les autres panneaux, leur durée de vie est réduite. Il existe une grande gamme de densité et de qualité. Ils sont classés de P1 à P7.

Panneau de fibres à moyenne densité (MDF)

Il est composé de sous-produits d’usine de bois, qui sont broyés en une poudre fine, séchés pour éliminer l’humidité puis mélangés avec des résines et de la cire avant d’être pressés en panneaux plats, durs (grande résistance à la traction et à la flexion) et lisse. Couleur du panneau en fonction de son utilisation : Bleu : milieu sec, Vert : milieu humide, Brun : milieu extérieur.

Stratifié compact HPL

Il est composé à 70 % de papier kraft recyclé imprégné et de 30 % de résine phénolique thermodurcissable. Les différentes strates ou couches qui le composent sont assemblées sous haute pression à chaud pour créer un produit extrêmement dur, résistant à la plupart des agressions extérieures. L’âme du panneau est noire, ces 2 faces sont en stratifiées. Très large choix de décors (uni, bois et matière).

LES REVÊTEMENTS

La feuille de stratifié

Les stratifiés sont constitués de couches successives ; couche de finition résistante, feuille décorative, papiers krafts imprégnés), assemblées par pression à chaud. Le stratifié présente le double avantage d’une grande résistance alliée à une relative souplesse. Épaisseur entre 0,5 et 0,8 mm. Elles sont utilisées à des fins de protection et de décoration.

Le placage bois

Feuille de bois de 1 mm d’épaisseur environ obtenu par tranchage des meilleures parties de bois massif. Selon la façon dont la grume va être coupée avant tranchage et le type de tranchage lui-même, un motif différent va apparaître sur les placages ; ramage, fil, veinage aléatoire.  Variantes : Les placages de bois texturés (en relief), les placages bois reconstitués.

Peinture bois

Peinture (acrylique ou glycérophtalique pour son effet laque.) avec des finitions mate, satinée ou brillante.
Variantes pour un panneau plaqué bois : lasure, céruse, lasure

Vernis

Vernis incolore ou teinté avec des finitions mate, satinée ou brillante acrylique ou glycérophtalique . Finition Pores Fermés donne un aspect lisse, plus « filmogène » du vernis

LES BORDURES

Les finitions des bordures des panneaux vont permettre d’apporter une touche décorative au panneau, d’éviter le contact d’agents agressifs pour le panneau et de lui conférer un rendu impeccable.

Les bandes de chant PVC

Fabriquées à partir de résine thermoplastique, elles sont connues pour être à la fois flexibles et durables. Les chants plats (Ep. de 0,5 à 3 mm) sont les plus utilisés, il existe également des chants épais appelés profil de chant.
Des pigments et d’autres matériaux sont ajoutés pour créer une infinité de couleurs, de textures et de grains de bois.

Les bandes de chant placage bois

Fabriquées à partir de véritables tranches de bois qui ont été pré-poncées et superposées. Elles sont le plus souvent utilisées pour donner à un panneau l’apparence d’un morceau de bois massif.

Chant stratifié postformé

Le postformage est le façonnage du stratifié pour obtenir des rayons de faibles courbures, concaves ou convexes. Tous les stratifiés ne sont pas postformables.

Les bandes de chant PVC

Exemple pour un produit haut de gamme : Âme en panneau aggloméré, alèse en bois massif, sous-face en MDF (3 ou 6 mm), faces : placage naturel verni.

PRENDRE EN COMPTE LA SPÉCIFICITÉ DE VOTRE PROJET

LA RÉSISTANCE AU FEU POUR DES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP)

Le bois à l’état naturel est par défaut et par arrêté classé M3, moyennement inflammable ou M4, facilement inflammable, selon son épaisseur.
Les revêtements muraux doivent être de catégorie M 2. Le choix se portera sur un matériau ignifuge. Pour toutes les gammes de panneaux, les fabricants proposent des panneaux classés ignifuge. Le gros mobilier, l’agencement principal, doivent être en matériaux de catégorie M3.

LA RÉSISTANCE À L’HUMIDITÉ

C’est un critère important à prendre en compte pour l’agencement d’espace en zone humide (sanitaires, cuisine, extérieur), mais également les espaces qui font l’objet d’entretiens à l’eau fréquents (réfectoire, accueil, bureau…).
En règle générale, les panneaux bois résistent moyennement à l’humidité. Ils ne doivent pas être exposés aux éléments sans protection adéquate correctement mise en œuvre (sans interstices où le panneau est apparent). Les fabricants proposent des panneaux spécifiques améliorant la résistance à l’humidité (panneau hydrofuge).
Le panneau composite est très résistant à l’humidité.
Le panneau de particule est le plus sensible à l’humidité.

LE PRIX

  1. Panneau de particules : le moins cher pour une qualité standard 
  2. MDF : 1,5 fois plus cher que le panneau de particules
  3. Contreplaqué : 1,5 fois plus cher que le MDF
  4. Stratifié Compact HPL : 3 fois plus cher que le MDF  (Prendre en compte que les surface et les chants n’ont pas besoin d’être revêtus).

PLACAGE BOIS VERSUS PLACAGE STRATIFIÉ

Placage bois :
  • Utilisé surtout pour l’imitation bois massif, une vaste sélection de placages est offerte.
  • Moins cher qu’un ouvrage en massif et plus adapté au style moderne
  • Nécessite un traitement approprié et renouvelé pour garantir sa longévité (vernis, cire, teinte, céruse…)
  • Un impact sur la surface est difficilement réparable.
  • Sensible à la chaleur et à l’eau, même avec un revêtement de qualité.
Feuille de stratifié :
  • Les possibilités de décor du stratifié sont quasiment infinies (imitation bois, métal, pierre, larges palettes de textures, de couleurs).
  • Très résistant aux chocs, aux rayures, à la chaleur et à l’humidité.

MÉLAMINÉ VERSUS STRATIFIÉ

Au premier regard, le mélaminé est identique au stratifié, mais dans leurs caractéristiques techniques, ils sont bien différents.
  1. Le mélaminé utilise un MDF ou un panneau de particules qui est recouvert d’une feuille de papier décorative imprégné de mélamine sur au moins une des faces du panneau support. C’est un procédé industriel.
  2. Le panneau stratifié résulte du collage d’une feuille de stratifié de 0,8 mm d’épaisseur sur un panneau de particules ou un MDF. Cette opération est réalisée en atelier.
Léger, de bonne résistance, maniable, d’un bon rapport qualité/prix, le mélaminé convient parfaitement aux meubles en kit, tables consoles, armoires-lits…
Le produit c’est beaucoup amélioré ;
  1. En qualité : Il existe 5 types notés de P1 à P5 en fonction des spécificités d’emploi (sec, humide, hydrofuge, anti-feu).
  2. En choix ; épaisseur de 8 mm à 38 mm, nombreuses finitions disponibles
Les faiblesses du mélaminé:
  1. Il est fragile s’il est mal utilisé. Il est peu résistant en cas d’impacts, car ceux-ci peuvent écailler facilement la couche de résine.
  2. Il est aussi susceptible de se bomber, se casser ou encore se déformer par suite de diverses manipulations.
  3. Il demande à être usiné avec précaution.
BONNES PRATIQUES….
Habituellement, l’utilisation du mélanine est préconisé pour les projets industriels à coût maitrisé. L’utilisation du stratifié est dédié au projet sur mesure dans des espaces de fort trafic.
A SAVOIR…
Pratiquement tous les matériaux se déclinent en bas de gamme, moyen de gamme, haut de gamme, avec un fort impact sur la longévité du matériau et le rendu final.

ÉVALUER LA QUALITÉ DU PROCESSUS DE TRANSFORMATION DES PANNEAUX DE VOTRE AGENCEUR

Maintenant que vous pouvez faire un choix éclairé sur ce qui convient le mieux à votre projet, vous devez être vigilant sur la qualité du processus de transformation des panneaux. Mal adapté ou mal réalisé, le résultat attendu sera décevant.

L’USINAGE DES PANNEAUX

Le meilleur résultat sera obtenu avec un centre d’usinage CNC. C’est un processus de fabrication mécanique automatisé (perçages, rainurages, découpes 3D, découpe des panneaux aux dimensions finies) utilisé pour créer des pièces précises et complexes à partir de panneaux ou bois bruts. Il implique l’utilisation de machines-outils contrôlées par ordinateur pour exécuter des instructions programmées.
Une découpe de panneau parfaite, c’est quoi ?
  1. Des coupes précises et nettes sans écaillage
    grâce à des lames adaptées et correctement
    affûtées,
  2. Une surface non rayée à la suite de
    mauvaises manipulations,
  3. Les bords et arêtes des panneaux sans
    impacts,
  4. Des perçages bien positionnés afin d’éviter la
    rupture du bord.

LE PLACAGE DES CHANTS

Le meilleur résultat sera obtenu avec une plaqueuse encolleuse de chants.
Des chants parfaits, c’est quoi ?
  1. L’utilisation d’une colle polyuréthane ; les encollages sont ainsi résistants à l’eau et à la chaleur,
  2. Une pression exercée lors de l’encollage uniforme et correctement réglée pour éviter les décollements à l’usage.
  3. L’arasement et le nettoyage des débordements de colle réalisé avec minutie,
  4. Une coupe nette et précise,

LE PLACAGE DES SURFACES

Le meilleur résultat sera obtenu avec une presse à chaud.
Un collage des surfaces parfait, c’est quoi ?
  1. Une bonne adhérence du revêtement sur le
    panneau,
  2. L’absence de boursouflures entre le placage
    et le panneau,
  3. Une pièce non déformée,
  4. L’absence de percées de colle.

VERNISSAGE ET PEINTURE

Les meilleures surfaces à vernir : les panneaux plaqués bois et le contreplaqué. Les meilleures surfaces à peindre : le MDF et les panneaux finition bois. La qualité d’un revêtement de peinture/vernis dépend:
  • De la qualité de la peinture/vernis : un bon rendement, un bon pouvoir couvrant, un aspect qui résiste dans le temps.
  • De la qualité de l’application : pour un résultat optimum l’application se fait au pistolet dans une cabine chauffée et fermée.
  • De l’état du support et de sa surface : il est important de bien préparer le support avant de peindre (ponçage, application d’une sous couche), cela permettra d’obtenir une meilleure adhérence de la peinture et un rendu plus esthétique.
Ces facteurs ne s’additionnent pas, mais se multiplient. Si l’un d’entre est nul, la valeur de l’opération est nul.
A SAVOIR…
Pour répondre à la classification « M1 » = non inflammable, on peut appliquer soit des vernis M1 (non déclassant) ou des vernis intumescent pour les chantiers des établissements recevant du public (Ex : salles de sport, auditorium, écoles, restaurants, …), application intérieure.
POUR CONCLURE.
Un projet d’agencement réussit ce sont des matériaux de qualité adaptés à votre projet mais surtout une expertise reconnue dans leur mise en œuvre.
Excelsa met à votre service son savoir-faire et son expérience et, sa sélection de partenaire-fournisseurs sérieux et compétents dans la mise à disposition des meilleurs matériaux.
N’hésitez pas à nous contacter.